Energies Renouvelables

Tout savoir sur les énergies renouvelables en Tunisie.

Accéder

Efficacité Energétique

Tout savoir sur les mécanismes de l'Efficacité Energétique en Tunisie.

Accéder

Substitution de l’Energie

Tout savoir sur les mécanismes de substitution de l'Energie en Tunisie.

Accéder

Etudes stratégiques

Etude stratégique sur le développement des énergies renouvelables en Tunisie : (2004)

L'objectif de cette étude était de mettre à jour les résultats de l'étude stratégique menée en 1995. Elle a permis d'élaborer une stratégie de développement des énergies renouvelables dans un contexte de développement durable afin d'évaluer les enjeux socio-économiques et environnementaux.
Les principaux résultats de cette étude sont :

  • L’évaluation des réalisations ;
  • L’évaluation du potentiel d'exploitation des énergies renouvelables en Tunisie ;
  • L'identification des conditions nécessaires au développement de chaque filière ;
  • L'élaboration d'un plan d'action durant les trois prochaines décennies.

Les résultats de cette étude ont montré que la Tunisie dispose d’un potentiel important de valorisation des énergies renouvelables modernes estimé à 1,3 Mtep cumulé à l’horizon 2010, à 7 Mtep à l’horizon 2020 et à 19 Mtep à l’horizon 2030.

La mobilisation de ce potentiel permettra d’améliorer sensiblement l’apport des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie primaire : 2,7% à l’horizon 2010, 5,6% à l’horizon 2020 et 6,5% à l’horizon 2030.
C’est au niveau de la production électrique, que la pénétration des énergies renouvelables serait la plus conséquente : 5,8% en 2010, 11,7% en 2020 et 12,2% en 2030.

La filière énergie éolienne pour la production d’électricité représente la part la plus importante de ce potentiel, soit 70% à 85% selon les horizons. En seconde place, vient le chauffage solaire de l’eau (10% du potentiel), puis le biogaz. Le photovoltaïque ne commence à avoir une contribution significative qu’après les années 2020. Sa justification est plutôt d’ordre social et/ou de positionnement technologique.

Etude stratégique sur le développement de l’utilisation rationnelle de l’énergie en Tunisie : (2005)

Il s'agit d'élaborer une stratégie de développement de l'utilisation rationnelle de l'énergie dans l'ensemble des secteurs économiques. Cette stratégie a permis d'évaluer les enjeux socio-économiques et environnementaux à l'horizon 2030.
Les principaux résultats de cette étude sont :

  • L’évaluation des réalisations ;
  • La mise en place d’un système de suivi et d’évaluation ;
  • L'estimation du potentiel d'économie d'énergie ;
  • La préparation d'un plan d'action à long terme.

Les résultats de cette étude ont montré qu’en moyennant une politique volontariste d’efficacité énergétique, le total des économies d’énergie primaire cumulées serait de l’ordre de 3 Mtep à l’horizon 2010, 30 Mtep à l’horizon 2020 et 80 Mtep à l’horizon 2030.

Les économies sectorielles cumulées découlant de ce potentiel global d’énergie primaire, présentent des retombées assez importantes pouvant être classées comme suit à l’horizon 2030 : le secteur des transports vient en premier avec 41% (31% aux horizons 2010 et 2020), le secteur des bâtiments (résidentiel et tertiaire) avec 30% (37% à l’horizon 2010 et 35% à l’horizon 2020) et l’industrie 29% (33% à l’horizon 2010 et 34% à l’horizon 2020) des économies cumulées réalisables. Ceci signifie qu’il n’y a pas réellement un secteur à favoriser au dépens d’un autre.

Par ailleurs, la répartition sectorielle des économies d’énergie primaire reste assez équilibrée jusqu’à l’horizon 2020. Ce n’est qu’au-delà de cet horizon que le secteur des transports commence à prendre le dessus.

Système d’information sur la maîtrise de l’énergie et l’environnement : (2006)

Cette étude s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale tuniso-française (ANME/ADEME). Ce projet a pour but de développer une banque de données comparable à celle de l’Union Européenne (ODYSSEE), regroupant des données sur l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et les émissions de  GES dues à l’énergie.

Le principal objectif de cette action est de rendre les cadres de l’ANME autonomes sur la gestion et l’actualisation d’un système d’information à même de produire, sur une base annuelle, les indicateurs d’efficacité énergétique et d’atténuation des GES-énergie, comparable aux indicateurs français et européens, et permettant de nourrir un rapport annuel d’évaluation des politiques menées afin de construire un discours politique et stratégique sur l’efficacité énergétique et l’atténuation des GES-énergie à partir de ces indicateurs, tant à usage interne tunisien qu’international.

NB : Les études sont disponibles au siège de l'Agence.

Dernières publications

 

      .......................................................................................

Sondages d’opinion

Poll1

Qu’appréciez-vous le plus dans notre nouveau site Web ?





e-Newsletter de l'énergie

2014 © Agence Nationale pour la Maîtrise de l'Energie

En coopération avec :
En coopération avec GIZ